Les origines de l'Ostéopathie telle qu'on la connaît aujourd'hui, sa naissance et ses applications


L'Ostéopathie est une médecine douce qui a vu le jour vers la fin du XIXème siècle aux Etats Unis d'Amérique. Andrew Taylor Still (1828-1917) est l'homme qui fut l'instigateur et fondateur de cette médecine. Il vécut pendant une grande période d'évolution médicale aux Etats Unis. En premier lieu, Still était médecin rural au Kansas avant de devenir ostéopathe. Ses parents faisaient parti du groupe de l'église Méthodiste et ont fait grandir leurs enfants dans ce milieu. Ils croyaient que celui qui travaillait dur serait récompensé et qu'il fallait toujours aider autrui. C'est de père en fils que les hommes de la famille devenaient donc médecin.

Cependant, Andrew Taylor Still perdit deux de ses enfants ainsi que sa première femme suite à des maladies. En voyant que la médecine traditionnelle n'avait rien pu faire pour les soigner, Still commença à douter de cette médecine et en était amèrement déçue. De fil en aiguille, Still découvrit d'autres facettes du corps humain et il aboutit à  une médecine totale, l'ostéopathie. C'est en 1874 que Andrew Taylor Still ressent quelque chose d'inédit, il réussit à soigner un enfant souffrant de dysenterie rien que par l'usage de ses mains. Sa nouvelle méthode de soin est basée sur l'idée que la seule manipulation de la colonne vertébrale favorise la circulation du sang et donc améliore la santé en laissant le corps se soigner par lui même, "l'homme possède en lui les moyens de se guérir".

Still met également en avant la notion de globalité du corps, "il n'y a pas d'organe dans le corps qui soit totalement indépendant de ceux qui l'entourent". Cette notion de globalité du corps fait référence à un équilibre constamment recherché par tout organisme vivant. C'est ce que l'on appelle l'homéostasie.

«Ma science ou ma découverte naquit au Kansas à l'issue de multiples essais, réalisés à la frontière, alors que je combattais les idées pro-esclavagistes, les serpents et les blaireaux puis, plus tard, tout au long de la guerre de Sécession et jusqu'au 22 juin 1874. Comme l'éclat d'un soleil, une vérité frappa mon esprit : par l'étude, la recherche et l'observation, j'approchais graduellement une science qui serait un grand bienfait pour le monde.» (1)

Still comprenait alors qu'il pouvait tout soigner  en respectant les lois de la nature et d'un organisme vivant.

" Quand la structure est normale et harmonieuse, la maladie ne peut se développer", un autre point crucial de l'ostéopathie mis en avant par Still.

Lorsqu'un organisme souffre d'une perte de mobilité, qu'elle soit articulaire, musculaire ou viscérale, il met en place un système de compensation pour palier le déficit des parties atteintes. L'état de santé générale de l'organisme troublé peut alors se dégrader. En aidant le corps à se rééquilibrer, l'ostéopathie aide le corps à se soigner.

Chaque praticien ostéopathe soigne grâce à une connaissance approfondie de l'anatomie, des interactions entre les différents systèmes du corps et des techniques de manipulations manuelles non intrusives pour le corps. Une consultation agit aussi bien sur des troubles physiques que psychiques en aidant tout un chacun à retrouver un bien-être et un confort au quotidien.



(1) A. T. Still, Autobiographie, pp. 73-74


Copyright © 2013. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à contact@osteopatheanimal.com